FANDOM


Cet article est une ébauche à compléter,
vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.


La concélébration est la célébration simultanée par plusieurs prêtres (ou évêques) du sacrifice de la messe, autour du même autel. Il s'agit d'une marque de communion, spécialement visible lors de grandes célébrations (le pape entouré d'évêques ou de prêtres) ou dans la liturgie diocésaine de la messe chrismale (les prêtres autour de l'évêque).

Cette possibilité a été introduite dans le rite latin lors de la réforme liturgique de 1970 : l'ensemble des prêtres présents peuvent concélébrer, en prononçant à voix haute les paroles de la consécration et en imposant les mains au-dessus de la table de l'autel ou vers l'autel.

La concélébration prend une importance particulière lorsqu'il s'agit d'affirmer la communion de l'Eglise, au sein d'un même diocèse (célébration autour de l'évêque du Jeudi saint) ou de l'Eglise universelle (lors de pèlerinages, spécialement à Rome).

Cela n'existait pas auparavant : la tradition latine antérieure (notamment, le "rite tridentin", jusque dans son expression publiée en 1962, en vigueur aujourd'hui en tant que "forme extraordinaire" du rite latin) insiste sur l'unicité du sacrifice et du prêtre agissant in persona Christi et prévoit pour cette raison un grand nombre d'autels dans les églises, notamment celles des monastères. D'autres prêtres peuvent assister à la messe, y compris au choeur, mais ils ne concélébrent pas.

La concélébration de la messe par des prêtres qui ne sont pas en pleine communion (catholiques et orthodoxes) n'est pas licite. La "concélébration" entre pasteurs qui n'ont pas la même compréhension du geste accompli (catholiques et protestants) constitue un abus grave.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .