FANDOM


Publié le:31/03/2008

     QUELQUES TERMES GÉNÉRAUX
anime (prononcer « animé ») : désigne toute la production japonaise de dessins animés.
anime comics : version papier (en couleurs) d’un film d’animation.
COSPLAY : fait de se déguiser pour ressembler à son héros de manga préféré.
Les costumes sont faits main. Lors des grands concours de cosplay, les fans rivalisent de créativité.
goodies : produits dérivés d’une série (vêtements, figurines, fournitures scolaires, etc.).
Ils sont parfois lancés sur le marché en même temps qu’une série pour en assurer la promotion.
kashibon-manga : librairie-bibliothèque de location de mangas.
kawaii : désigne tout ce qui est mignon, enfantin et qui plaît aux petites filles.
La mode kawaii s’est facilement exportée en Occident avec le personnage de Hello Kitty, la petite chatte blanche au ruban rouge. Son imagerie est proche de la petite enfance.
mangakissa : café (ouvert 24h/24h) où le public peut lire des mangas, consulter Internet, jouer aux jeux vidéo et même dormir ou prendre une douche.
La nuit, il accueille bon nombre de personnes ayant raté le dernier métro.
one-shot : désigne une bande dessinée en un volume, ou un dessin animé en un épisode.
otaku : désigne les personnes passionnées jusqu’à l’obsession par le manga ou les jeux vidéo.
En France, les otaku désignent les mordus de la culture japonaise moderne.
sensei (« maître ») : désigne les auteurs de manga unanimement respectés.
tanko-bon : désigne un ou plusieurs volumes de poche d’environ 200 pages.
Ils rassemblent une série dans son intégralité.
 
LES DIFFÉRENTS GENRES
 
gekiga : manga dramatique des années 1960-1970, caractérisé par une ambiance noire proche de la réalité sociale.
hentai (« anormal ») : manga érotique ou pornographique.
josei : manga destiné aux jeunes femmes.
kodomo : manga destiné aux enfants.
Son style est simple, souvent kawaii ; les histoires sont courtes et gaies. De nombreux adultes lisent les kodomo.
redisu (ou ladies’ comics) : manga destiné à un public féminin adulte.
Il vise aussi bien la mère au foyer que la femme salariée. Il a notamment pour sujets l’amour, les relations de travail, le mariage et la maternité.
seijin : manga destiné à un public masculin adulte.
Les intriques, davantage développées que dans les autres genres, portent à la réflexion.
seinen : manga destiné à un public de jeunes adultes masculins.
shojo : manga destiné à un public féminin adolescent.
Le genre, caractérisé par des histoires d’amour, est reconnaissable à ses tons pastel, ses fleurs envahissant les planches et ses personnages d’une grande beauté.
shonen : manga destiné à un public masculin adolescent.
Il a notamment pour sujets l’aventure, les combats et le sport ; les personnages sont toujours en quête d’un idéal et l’amitié y joue un rôle primordial.
yaoi : manga relatant les aventures amoureuses entre garçons.
Appelé aussi bishônen (« joli garçon »), il est très populaire chez les filles. Le graphisme est délicat et les sentiments sont portés à l’extrême.
yuri : manga relatant les aventures amoureuses entre filles.
On l’appelle aussi bishôjo (« jolie fille »).
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .