FANDOM


Le Couronnement de Marie au Ciel, qui suit l'Assomption de Marie, constitue dans la tradition de l'Église la glorification ultime de l'Immaculée et l'accueil de la Vierge Marie comme reine du ciel et de la terre, après son Assomption. Marie est Mère de Dieu et, au terme de son existence ici-bas, elle atteint la béatitude ultime.

Ce mystère constitue le dernier des cinq mystères glorieux du Rosaire.

Marie est Reine : les Litanies de Lorette l'appellent Reine des Anges, Reine des Patriarches, Reine des Prophètes, Reine des Apôtres, Reine des Martyrs, Reine des Confesseurs, Reine des Vierges, Reine de tous les Saints, Reine conçue sans la tache originelle, Reine élevée au ciel, Reine des familles, Reine de la paix.

Cette tradition s'appuie notamment sur une lecture de l'Apocalypse, selon laquelle l'Église reconnaît dans la « Femme revêtue de soleil et couronnée d'étoiles » (Modèle:Ap 12, 1) la Vierge Marie elle-même.

Cet événement, qui n'est mentionné par aucun autre texte canonique, a inspiré un grand nombre d'artistes à travers les siècles pour la réalisation des peintures, de vitraux ou de statues. Le couronnement de Marie est notamment représenté dans l'abside de la basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome.

Liturgie Modifier

Dans le calendrier romain général de l'Eglise, il est fait mémoire de la Bienheureuse Vierge Marie Reine le 22 août.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .