FANDOM


Avec la fourchette et le couteau, la cuillère (parfois cuiller) est l'un des trois principaux couverts que l'on classe aussi parmi les ustensiles de cuisine.

DescriptionModifier

Une cuillère est formée :

  • d'une petite cuve (le cuilleron), destinée à contenir du liquide (soupe, miel, lait, ...) ou des substances solides qui se comportent à peu près comme des liquides : le riz, les lentilles, le sucre, le yaourt ou la crème glacée, par exemple ;
  • d'un manche, qui permet de manipuler le cuilleron (et à distance, pour éviter des situations comme tremper les doigts dans le café pour le remuer). Ce manche doit être de préférence fin et léger, sans quoi son utilisation n'est pas pratique.

Étymologie complèteModifier

En latin, « cuillère » se dit cochlearium, mot dérivé de cochlear(e). Cependant, tout le monde n'est pas d'accord sur la signification de cochlear(e) :

En latin médiéval, puis en provençal, cochlear devient culler, cuilier, cuiller, puis culhier.

Ensuite, le mot devient chulière, puis chillère en saintongeais, dialecte médiéval du sud de l'actuelle région Poitou-Charentes.

Enfin, on parvient à notre actuelle cuillère par l'amalgame des mots cui (wallon venant du latin cochlear) et quillère (berrichon, de culhier), qui se prononce kilère.

Le genre féminin de cuillère est peut-être dû au latin médiéval cochlearis (qui est un mot féminin).

GénéralitésModifier

Diverses sortes de cuillèresModifier

La cuillère peut être faite de métal, de bois, de porcelaine ou de nombreux autres matériaux. En effet, c'est un outil utilisé plusieurs fois par jour par chaque personne ; on crée donc toutes sortes de cuillères, afin que chacun trouve celle qui correspond à ses goûts, son service de table et sa décoration intérieure.

Cependant, la variété des cuillères réside davantage dans leurs utilisations que dans leur décoration. Ainsi, il existe :

  • la cuillère à café, la plus commune, souvent surnommée « petite cuillère » et utilisée pour tout (dosage, transport des aliments, agitation des substances) ;
  • la cuillère à soupe, à la contenance beaucoup plus importante (son cuilleron est bien plus large, plus long et plus profond que celui d'une cuillère à café) ;
  • la cuillère à dessert, d'une taille intermédiaire, entre la cuillère à soupe et à café ;
  • la cuillère à moka, plus petite encore que la cuillère à café. Elle possède le même usage (remuer un liquide pour le refroidir ou faciliter la dissolution d'un solide comme du sucre ou du sel), mais est destinée à des récipients moins volumineux (tasses à café, par exemple)
  • la cuillère à glace, parfois munie d'un mécanisme qui permet, en pressant le manche, de décoller la boule de crème glacée constituée ;
  • la cuillère à sucre, au cuilleron d'une grande contenance, mais percé de nombreux trous, pour saupoudrer le sucre en poudre (sur des crêpes ou des fraises, le plus souvent)
  • la cuillère à cocktail, qui a un cuilleron semblable à celui d'une cuillère à café mais un manche beaucoup plus long ;
  • la cuillère à confiture, identique à la cuillère à cocktail hormis une courbure du bout du manche, l'accroche-pot, dont le sens est transparent.

Place de la cuillère sur la tableModifier

    • La cuillère à dessert est placée devant l’assiette ou apportée en même temps que le mets.
    • La cuillère à potage se trouve à droite de l'assiette.

Sources et référencesModifier

  1. Trésor de la Langue Française informatisé
  2. Dictionnaire de la langue française (Littré) informatisé
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .