FANDOM


Traduction personnelle de quelques extraits issus de

https://www.nytimes.com/2019/03/28/world/europe/theresa-may-brexit.html

Theresa May a donc fini par abdiquer en apportant à ceux qui la haïssaient mais ne l'attendaient plus sa tête sur un plateau. Cela au prix d'une titanic concession : un ultime vote avant de passer la main.

Le Tory Malcom Riftman a aussitôt réagi en admettant, si elle partait, que ce serait avec honneur ; quant à Jacob Rees-Mogg, si souvent son plus féroce adversaire, il a utilisé le terme de nobility.

Reste à savoir, un peu comme un champion au jeu d'échecs qui viendrait de sacrifier sa Reine, si à la fin l'on pourra dire qu'elle a quand même remporté la partie.

Autre lien externe Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .