FANDOM


Cet article est une ébauche à compléter,
vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

L'exode (du grec exodos, "sortie") désigne, dans la Bible, la sortie d'Egypte du peuple hébreu. Après une famine, l'ensemble des fils de Jacob avaient rejoint Joseph qui y avait prospéré. Ensuite, les Hébreux y furent asservis par les Egyptiens.

L'Exode (qui a donné son nom au Livre de l'Exode) marque la libération des descendants de Jacob, qui quittent la servitude et la sécurité relative de l'Egypte pour une marche dans le désert, vers la Terre promise. C'est un acte de force et de foi : le peuple prend des risques et, non sans "murmurer", fait confiance dans l'aide de Dieu.

L'Exode dure quarante ans, du départ de l'Egypte en proie à une dernière plaie (la mort des premiers-nés, sauf pour ceux qui ont marqué leur linteau du sang de l'agneau pascal) jusqu'à la mort de Moïse et au passage du Jourdain, sous la conduite de Josué.

(On distingue l'Exode, positivement connoté, de l'Exil, épreuve de la déportation du peuple hébreu à Babylone.)

Signification et résonnances bibliques Modifier

L'Exode reflète un premier départ, celui d'Abraham qui quitte Ur en Chaldée pour la Terre de la promesse. Les quarante annnées de l'Exode sont reflétées dans les quarante jours que le Christ passe au désert, avant de commencer sa vie publique.

Le principal miracle de l'Exode est la traversée de la mer Rouge, la "Pâque" ("passage"), à la suite de Moïse. Le baptême actualise ce symbole, puisque renaissant en sortant des eaux de la mort, le baptisé passe d'une vie asservie au péché originel vers une vie libérée, en chemin vers la véritable Patrie, le Ciel. Parmi d'autres miracles, il y aura le pain quotidien de la manne, figure de l'Eucharistie.

La fête de Pâques, spécialement la Vigile pascale, commémore, célèbre et actualise le mystère de l'Exode.

Éléments bibliographiques (à compléter)Modifier

Articles connexesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .