FANDOM


En botanique, la mousse est un végétal qui n'a pas de racines. Il se répand sur l'écorce des arbres, ou sur les grosses pierres, mais toujours en milieu humide.

Modifier

Les forêts favorisent le développement de la mousse.

Modifier

Les moisissures sont des champignons. Habituellement, on appelle « moisissure », dans le langage courant, un champignon qui a un mycellium, mais pas de sporophore. Les moisissures ne constituent pas vraiment un groupe : la plupart appartiennent à l'embranchement des Ascomycètes, ou à celui des Zygomycètes.

Les moisissures se développent la plupart du temps dans les milieux humides, sur la matière organique en décomposition : ce sont des saprophages.

On en trouve aussi parfois sur les aliments ; parmi les plus connues, on peut citer :

  • la moisissure noire du pain, ou Rhizopus, un Zygomycète ;
  • la moisissure bleue de l'orange, ou Penicillium.

Certaines moisissures sont très utiles : elles produisent, par exemple, des antibiotiques. Certaines moisissures sont utilisées comme ferments pour produire des fromages : elles sont comestibles, et donne du goût et une certaine texture au fromage.

Modifier

Les Ascomycètes sont un embranchement du règne des Champignons. Ils sont extrêmement nombreux et diversifiés :

  • certains ascomycètes ont un sporophore bien visible, parfois même composé d'un pied et d'un chapeau
  • certains ascomycètes n'ont pas de sporophore : on les rangeait parmi les moisissures.
  • certains ascomycètes sont microscopiques, et ne sont formés que d'une seule cellule : ce sont les levures.

Les ascomycètes sont très importants pour l'Homme, notamment dans l'alimentation :

Certains ascomycètes, au contraire, sont très dangereux :

  • Candida est une levure, responsable de la candidose, une grave maladie chez l'Homme.
  • l'ergot du seigle est un petit champignon qui parasite les grains de seigle. Il contient aussi des substances très toxiques, et, si on ne le remarque pas, consommer des grains de seigles infestés peut provoquer une maladie, l'ergotisme.

D'autres ascomycètes ont des vertus plus étonnantes : c'est dans une moisissure, Penicillium, qu'Alexander Flemming découvrit le premier antibiotique : la pénicilline. Aujourd'hui encore, un grand nombre d'antibiotiques sont produits par des champignons, ou dérivés de produits sécrétés par des champignons.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .