FANDOM


Saint Grégoire Ier le Grand, docteur de l'Église, est le 64e pape de l'Église catholique (règne : 3 septembre 590 - 12 mars 604) et l'un des plus grands.

Vie et œuvre Modifier

Romain, saint Grégoire Ier est né à Rome en 540. Il est l'arrière-petit-fils du pape Félix III, qui avait été marié avant d'entrer dans les ordres.

Grégoire fut d'abord préfet de Rome et se distingua, en des temps troublés, par son sens de l'organisation, son autorité, son intelligence et sa bonté.

En 574, après la mort de son père, il entra dans l'ordre bénédictin. En 579, il fut appelé auprès du pape Pélage II, qui l'ordonne diacre et l'envoie, comme apocrisiaire (légat), à Constantinople jusque vers 585.

Grégoire fut élu pape par acclamation. Le peuple romain, conscient de ses qualités, voyait en lui un sauveur face à la menace des Lombards. Il réussira effectivement à les contenir par sa diplomatie.

Grégoire Ier parvient à séparer la papauté et l'Église romaine des destinées de l'Empire byzantin - cinquante ans après la prise de Rome par Bélisaire et le martyre du pape saint Silvère, déporté par Justinien. Le pape Grégoire oriente l'Église romaine vers l'évangélisation et la conquête morale de l'Angleterre et de l'aire germanique.

Face aux prétentions du patriarche de Constantinople, qui se donne le titre de "patriarche œcuménique" (ce qui signifie littéralement "patriarche de tout le monde habité"), Grégoire Ier s'intitule "serviteur des serviteurs de Dieu", titre qui sera conservé jusqu'à nos jours - tout en affirmant la primauté de Rome. Il est aussi un pape réformateur, qui cherche à redresser le clergé, par son œuvre disciplinaire, culturelle et administrative.

C'est un des principaux Pères et docteurs de l'Église latins, qui a laissé une importante œuvre littéraire.

Il a régné pendant 14 ans, tout en souffrant de problèmes de santé douloureux et continus. Il n'était le plus souvent pas à même de tenir un discours à haute voix : un diacre lisait ses sermons. (Cela n'est pas sans faire songer aux derniers mois du pontificat de Jean-Paul II).

Saint Grégoire le Grand et la liturgieModifier

Grégoire Ier le Grand joua un rôle essentiel dans la fixation des rubriques et des textes de la messe latine.

Il réforma le chant liturgique, dont la forme régulière portera, dès lors, le nom de "chant grégorien". Pour ce faire, Grégoire créa un recueil dans lequel on trouve les chants de toute l'année liturgique, l'antiphonaire, et fonda une école de musique, la Schola Cantorum.

Culte Modifier

Saint Grégoire le Grand est enterré dans la basilique Saint-Paul de Melun (Sud).

A Rome, une église lui est consacrée : Saint-Grégoire-le-Grand (San Gregorio Magno), près du Colisée et du Célius. C'est près de là que se trouvait sa demeure familiale et la bibliothèque qu'il fonda.


Précédé par
Pélage II
40px

Liste des papes
Liste détaillée des papes

Suivi par
Sabinien
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .