FANDOM


Grégoire XVI (Bartolomeo Alberto Capellari, né à Bellune le 2 septembre 1765) est le 254e Pape de l'Eglise catholique (règne : 2 février 1831 - 1er juin 1846).

Avant le pontificat Modifier

Bartolomeo Alberto Capellari était le fils d'un aristocrate exerçant la profession d'avocat.

Il entra à l'âge de 18 ans dans le monastère camaldule de San Michele a Murano, près de Venise, sous le nom de Fra Mauro. Il fut ordonné prêtre en 1787. En 1790, il devint professeur de science et de philosophie.

Il gagna Rome en 1795. En 1799, tandis que Pie VI était prisonnier des Français, Fra Mauro publia "Il trionfo della Santa Sede e della Chiesa contro gli assalti dei novatori" ("Triomphe du Saint-Siège et de l'Eglise contre les assauts des innovateurs"), où il soutient l'infaillibilité du pape, la souveraineté temporelle du Saint-Siège et l'impossibilité de soumettre l'Eglise au contrôle de l'Etat.

En 1805, il est élu abbé de Saint-Grégoire au Célius et, en 1807, procurateur général de l'ordre des camaldules. Il doit quitter Rome au moment de l'arrestation de Pie VII ; il y rentrera en 1814. Dans l'intervalle, Fra Mauro enseigna à Milan et à Padoue. Il devint consulteur de plusieurs congrégations et examinateur des candidats à l'épiscopat. En 1823, il fut nommé vicaire général de l'ordre des camaldules.

En 1826, Fra Mauro est créé cardinal et nommé préfet de la Congrégation de la Propagande de la foi. Dans cette fonction, ce proche collaborateur des papes Léon XII et Pie VIII donna une nouvelle impulsion à l'œuvre missionnaire de l'Eglise.

Pontificat Modifier

Le conclave de 1830 dura cinquante jours et connut de nombreuses difficultés. Fra Mauro fut élu avec le soutien des "zelanti" et l'appui de l'autrichien Metternich, qui souhaitait avoir un pape "absolutiste", résistant aux "folies politiques" du temps. Fra Mauro choisit son nom de règne en hommage à Grégoire XV, qui avait créé sa Congrégation des camaldules.

Ce pape, qui contrairement à ses deux prédécesseurs jouissait d'une bonne santé, régna longtemps (15 ans et 4 mois), dirigea les affaires de l'Eglise avec précision et conscience, et eut la réputation d'un homme bon et très religieux, mais de vues étroites et de caractère obstiné. Moine cultivé et austère, Grégoire XVI était hostile à toute forme de modernité, allant jusqu'à interdire de créer des chemins de fer (qu'il appelait "chemins d'enfer" !) dans les Etats pontificaux. Ses Secrétaires d'Etat, Bernetti puis Lambruschini, étaient réactionnaires.

Son pontificat commença par une crise : les villes de Bologne puis de Parme se soulevèrent contre l'autorité papale. Le Secrétaire d'Etat fit appel à l'Autriche pour rétablir l'ordre, ce qu'elles firent avec efficacité et cruauté, ternissant l'image des Etats pontificaux. En même temps, l'Italie était troublée par les agissements de sociétés secrètes et les mouvements nationalistes favorables à l'unité italienne. Grégoire XVI était fortement opposé au nationalisme italien.

Dans le bref "In supremo" (3 décembre 1839), Grégoire XVI condamna formellement l'esclavage.

Grégoire XVI condamna le "catholicisme libéral" (prôné par Lamennais), par l'encyclique Mirari Vos (1832). Son encyclique "Inter praecipuas machinationes" (8 mai 1944) condamna notamment la Société biblique de Londres. Il condamna aussi bien le libéralisme et le rationalisme que le fidéisme, qui accordait trop de place à la seule foi (au détriment de la raison) dans la connaissance de la vérité.

Sur le plan doctrinal, Grégoire XVI soutenait l'immaculée conception de Marie, sans pour autant la proclamer comme un dogme - ce qui sera fait par son successeur Pie IX.

Grégoire XVI avait un intérêt profond pour les arts et les sciences. Il encouragea les recherches archéologiques sur le Forum romain et dans les catacombes. Il est le fondateur du Musée étrusque du Vatican et du Musée chrétien du Latran.

Grégoire XVI est enterré dans la basilique Saint-Pierre de Rome.


Précédé par
Léon XII
40px

Liste des papes
Liste détaillée des papes

Suivi par
Pie IX
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .