FANDOM


Modifier

Les Diptères sont un ordre d'Insectes qui forment le troisième groupe d'insectes les plus nombreux sur Terre, après les coléoptères (les scarabées, les coccinelles, les hannetons...) et les lépidoptères (les papillons), et à égalité avec les hyménoptères (les abeilles, les guêpes...). Il en existe environ 100 000 espèces.

Le mot diptère veut dire « deux ailes ». En effet, les insectes ont normalement quatre ailes (c'est-à-dire deux paires), mais, chez les diptères, il n'en reste que deux, les deux autres ont disparu. La paire d'aile postérieure (celle qui se trouve à l'arrière) a été transformée en deux petites barres, qui ne servent pas à voler, mais à stabiliser le vol. On les appelle les balanciers, ou les haltères. Les deux ailes avant sont normales, ce sont celles qui permettent à l'animal de voler.

Modifier

Les Hyménoptères sont un ordre d'insectes : c'est notamment le groupe des abeilles, des guêpes et des fourmis.

Il en existe environ 100 000 espèces : c'est le troisième plus grand groupe d'insectes, à égalité tout de même avec les diptères (le groupe des mouches, des taons et des moustiques).

Leur nom veut dire « ailes ensemble ». En effet, comme tous les insectes, les hyménoptères ont deux paires d'ailes (une en avant, et l'autre en arrière), mais leurs ailes ont de petits crochets, qui servent à les maintenir ensemble durant le vol : de chaque côté du corps, l'aile antérieure (celle qui est placée à l'avant), et l'aile postérieure (celle qui est placée en arrière) bougent en même temps, comme si ce n'était qu'une seule aile.

Les hyménoptères sont également caractérisés par le fait qu'ils ont une constriction abdominale, c'est-à-dire un resserrement entre le thorax et l'abdomen. C'est ce que l'on appelle couramment la « taille de guêpe » : le corps est plus étroit à cet endroit.

Les fourmis font également partie de ce groupe : la plupart des fourmis que l'on voit habituellement sont des ouvrières, qui n'ont pas d'ailes. Mais les autres fourmis, les mâles, les reines, par exemple, ont bien des ailes, et elles ressemblent beaucoup à celles des abeilles et des guêpes. Et même pour les ouvrières qui n'en ont pas, on voit bien leur constriction abdominale, qui permet de reconnaître qu'elles appartiennent au groupe des Hyménoptères.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .