FANDOM


Mère Joséphine Potel est la fondatrice des Sœurs du Bon Secours de Paris.

JeunesseModifier

Joséphine Potel est née en Picardie le 14 Mars 1799 dans le petit village de Becordel. À l'âge de 22 ans, elle arrive à Paris et voit les souffrances du peuple. La violence de la Révolution française a détruit la vie et le tissu même de la société. Avec la montée des philosophes notamment Voltaire et Rousseau, qui critiquaient la religion organisée et le clergé, la plupart des gens en France ont renoncé à leur foi.

Lorsque des gens tombent malades ou sont blessés, ils ne reçoivent que peu d'aide médicale de la part d'un proche sans grande expérience.

Remplie d'une force de la foi et d'un profond désir de servir ceux qui en ont besoin, Joséphine rejoint un groupe de femmes concernées par les soins à donner aux malades et les pauvres. Joséphine et plusieurs autres constituent le groupe qui allait devenir les Soeurs du Bon Secours de Paris.

FondationModifier

La congrégation se forme le 24 Janvier 1824.Les sœurs choisirent Joséphine qui prit le nom de Sœur Marie-Joseph, pour les conduire en raison de sa forte spiritualité, son dévouement au travail apparemment sans fin, et sa capacité à encourager et guider les autres.

L'idée de femmes religieuses à effectuer ce travail de soins à domicile était inconnu à l'époque.

L'archevêque de Paris était sceptique quand Joséphine à demandé l'approbation de la nouvelle congrégation. Pourtant, en dépit de cet obstacle, les religieuses ont continué à apporter soins et de compassion pour les riches et les pauvres, athée et croyant.

Mère Joséphine Potel meurt de la tuberculose deux ans après sa fondation, le 6 mai 1826 à seulement 27 ans. Son corps se trouve au cimetière du Montparnasse.

Site officielModifier

Sœurs du Bon Secours

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .