FANDOM


La langue chinoise est une langue analytique.

Une langue analytique est une langue dans laquelle la plupart des mots sont invariables. Autrement dit, ils s'écrivent et se prononcent toujours de la même manière. Les manières d'écrire ou de prononcer un même mot s'appelle des flexions. Une langue analytique présente donc peu ou pas de flexions.

Le français n'est pas une langue analytique :

  • Le français a une conjugaison très riche. Les verbes ne s'écrivent pas de la même manière en fonction du sujet, du temps et du mode. Un verbe possède en général au moins 35 flexions différentes !
  • Un nom commun, un adjectif et un article s'écrivent différemment en fonction du genre et du nombre. On parle dans ce cas de déclinaison.

Au contraire, l'anglais n'est pas très éloignée d'une langue analytique. Elle comporte très peu de flexions. Le passage au pluriel laisse plus de mots invariants en anglais qu'en français. Dans la phrase ci-dessous, le pluriel est uniquement porté par les noms communs, et ni par les verbes, ni par les adjectifs, ni par les déteminants.

Singulier : Pluriel :
Français : L'enfant de ma vieille voisine a vu le cheval blanc qui tirait la charrette. Les enfants de mes vieilles voisines ont vu les chevaux blancs qui tiraient les charrettes.
Anglais : The child of my old neighbor saw the white horse who pulled the cart. The children of my old neighbors saw the white horses who pulled the carts.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .