FANDOM


10628625 10152641890957052 4780501028542828938 n

Marie-Chantal Guilmin en 2014

Marie-Chantal Guilmin, née à Mazamet dans le Tarn, est un écrivain, une journaliste, une historienne et essayiste française.

Note en 2018 du fondateur du wiki aleatexte Modifier

Merci Marie-Chantal qui continue de nous donner régulièrement de ses nouvelles via mon modeste wiki. Cette semaine, elle nous parle de Mozart pour qui je me suis récemment déplacé pour applaudir son opéra la Flûte Enchantée. De mon côté, j'ai bien peu de titres de gloire... juste une petite mention d'une personne de ma famille en tapant via Google les trois mots-clés ovion alix prague.

Biographie Modifier

Dès son jeune âge, Marie-Chantal Guilmin remporte plusieurs prix de poésie. Elle rejoint en 1988 l'hebdomadaire Tarn-Infos en tant que correspondante de presse. En 1992, elle obtient sa carte de presse nationale professionnelle n° 88808 et prend la responsabilité des pages Mazamet/Vallée du Thoré en tant que journaliste et secrétaire de rédaction où elle publie Les aventures de Fitou. En 1995, elle intègre le plus petit quotidien de France La Montagne Noire puis, à partir de 2000, elle écrit de nombreux articles dans la presse et sur le Web, notamment sur des sujets de société graves comme l'inceste.

Modifier

En 2006, elle se lance dans l'écriture de son premier roman Des femmes, des vies, des âmes, les anges meurent aussi... paru aux Éditions Elzévir et générant de nombreux articles de presse, reportages radio et et même un télévisé sur une chaîne régionale.

Second roman le 15 août 2011, Elsa Z, tant à raconter... paru aux Éditions Dédicaces (au Canada), l'histoire de la juive polonaise Elsa Zilberbogen, cachée pendant la Seconde Guerre mondiale en France. Dès sa sortie, le roman est salué par la critique puis décroche la Médaille d'honneur décernée par l'association « Zakhor pour la mémoire »[1]. Marie-Chantal Guilmin reçoit le prix le 11 septembre à Perpignan. L'ambassadeur d'Israël en France Yossi Gal sacre l'écrivain et la médaille lui est remise par le consul d'Israël Barnéa Hassid aux côtés de maître Serge Klarsfeld, le célèbre avocat chasseur de nazis et Philippe Benguigui, président de l'association Zakhor pour la mémoire. Le livre est en vente sur Internet en e-book[2], en version papier dans le monde entier. Marie-Chantal Guilmin sera présente au Salon du livre de Paris en mars 2012.

En 2013, Marie-Chantal Guilmin fait paraître deux ouvrages, une parodie philosophique et un essai sur Marcel Pagnol. 

En 2015 paraît aux Éditions Hugues de Queyssac "l Indomptable Camille de Malaret". Un roman biographique relatant la vie tumultueuse de Camille de Malaret' la petite-fille de la Comtesse de Segur. 

En 2018, L'auteur publie "Inconnu de Salzbourg", au Editions RAMSAY PARIS, un livre dépaysant, menant l'héroïne de Paris en Autriche dans la ville natale de Mozart. Une énigme à résoudre, une histoire d'amour, un petit bonheur littéraire. 

Un Prix littéraire a été créé à son nom depuis 2013. 

Œuvres

  • Des femmes, des vies, des âmes, les anges meurent aussi, Paris, Éditions Elzévir, 2008, 281 p. (ISBN 978-2-8114-0033-0)
  • Elsa Z, tant à raconter, Éditions canadiennes Dédicaces, 2011, 252 p. (ISBN 978-1-77076-128-5)
  • In extremis, parodie philosophique, Editions du Parc des étangs de Mortagne. 2013, 106 p. 
  • Mon année avec Pagnol, Editions Publibook. 2013, 184 p
  • L'Indomptable Camille de Malaret, Editions Hugues de Queyssac, 1er /09/2015
  • Elsa Z, editions Hugues de Queyssac, 1er/09/2016 (réédition française)
  • L'inconnu de Salzbourg, editions RAMSAY, 21 février 2018, 332 pages.
  • La petite robe bleue, éditions RAMSAY, 20 octobre 2019, 354 pages

Articles de presse Modifier

Notes et références Modifier

- Médaille d'Honneur pour la Mémoire de la Shoah remise par l'ambassadeur d'Israël en France et Serge Klarsfeld, célèbre avocat de la cause des déportés Juifs.

3. Prix du Conseil Général 2013 au Salon du Livre de Mazamet (Tarn) pour "Elsa Z".

4. Diplôme d'honneur au Salon du Livre de Monclar de Quercy (82) pour "Mon année avec Pagnol" (2014).

5. Médaille de l'Association 7 à lire pour "L'Indomptable Camille de Malaret" (2015).

6. Nomination ambassadrice Nationale de l association 7 à lire (médaille 2016).

7) Prix : Un prix Marie-Chantal Guilmin est décerné chaque année depuis 2012.

8) Médaille Grand Or du devoir de mémoire pour Elsa Z (22 juin 2019).

9) Prix Gonzague Saint-Bris pour "L'inconnu de Salzbourg", Ramsay (6 septembre 2019)

Liens externes Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .