FANDOM


Le Père Marie-Dominique Chenu, maître en théologie catholique et en humanités, est né à Soisy-sur-Seine le 7 janvier 1895 et mort le 11 février 1990 à l’âge de 95 ans. Il fut un théologien du concile Vatican II et un instigateur du renouvellement du thomisme, quelquefois appelé néothomisme, élaboré à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle à l'initiative du pape Léon XIII et de son encyclique Æterni Patris.

Il entre chez les Dominicains en 1913 à l’âge de 18 ans. Il prit cette décision après qu’un ami l’eut invité à sa prise d’habit au couvent dominicain du Saulchoir en Belgique. Attiré par la vie contemplative, la belle liturgie, les études et la vie de communauté, son désir était de maintenir à la fois la contemplation et l’action apostolique. À la fin de sa première année de noviciat, ses supérieurs l’envoient faire des études de philosophie, de théologie, d’histoire et d’exégèse à l’Angelicum à Rome.

Avec Yves Congar, il fut de ces théologiens qui ont soutenu le mouvement des prêtres-ouvriers et en ont été sanctionnés par le Vatican, au milieu des années 1950.

Bibliographie Modifier

  • La théologie comme science au XIIIe siècle, 1927
  • Une école de théologie : Le Saulchoir, 1937
  • Pour une théologie du travail, Seuil
  • Introduction à l'étude de saint Thomas d'Aquin, Vrin, Paris, rééd. 1993
  • Livres édités aux éditions du Cerf

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Modèle:IWL

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .