FANDOM


Martin Luther (10 novembre 1483, Eisleben - 18 février 1546, Eisleben) était un moine augustin allemand. Il est présumé fondateur du protestantisme (ou plus exactement du luthéranisme). Opposé également au pélagisme, il a traduit la Bible en allemand, « la langue du peuple ».

Le 31 octobre 1517, il placarde sur les portes de la chapelle du château de Wittenberg ses " 95 thèses " condamnant violemment la vente d'indulgence que pratiquait l'Église catholique, et plus durement encore les pratiques du Haut clergé - principalement de la papauté. Aussi s'insurgeait-il contre l'imposition de dogmes tels que celui du Purgatoire. Le pape Léon X lui ordonne de se rétracter par la bulle Exsurge Domine, mais il la brûlera en public et rompra d'avec Rome.

Il recevra, le 3 janvier 1521, la bulle Decet romanum pontificem qui lui signifie son excommunication. Suite aux nombreux débats théologiques du Haut clergé, l'empereur du Saint-Empire romain germanique et Roi d'Espagne, Charles-Quint, convoquera Martin Luther en 1521 devant la diète de Worms (Rhénanie-Palatinat, Allemagne). Un sauf-conduit lui est accordé afin qu'il puisse s'y rendre sans risquer de se faire enlever - voire tuer.

Face à l'empereur, il refuse à nouveau de se plier aux exigences de l'Église, il proclamera notamment: « Votre Majesté sérénissime et Vos Seigneuries m'ont demandé une réponse simple. La voici sans détour et sans artifice. A moins qu'on ne me convainque de mon erreur par des attestations de l'Écriture ou par des raisons évidentes - car je ne crois ni au pape ni aux conciles seuls puisqu'il est évident qu'ils se sont souvent trompés et contredits - je suis lié par les textes de l'Écriture que j'ai cités, et ma conscience est captive de la Parole de Dieu ; je ne peux ni ne veux me rétracter en rien, car il n'est ni sur, ni honnête d'agir contre sa propre conscience. Me voici donc en ce jour. Je ne puis autrement. Que Dieu me soit en aide. »

Il sera mis au ban de l'empire mais accueilli au château de son ami Frédéric le sage, à Wartburg, là où il composera ses textes les plus connus et les plus diffusés grâce, entre autres, à l'imprimerie de Gutenberg.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .