FANDOM


La papauté d'Avignon est une période de l'histoire de l'Eglise marquée par l'exil hors de Rome du successeur de Pierre, pour échapper aux luttes féodales qui déchiraient la ville mais en tombant sous une influence française. Il y eux sept Papes d'Avignon (du 195e au 201e Pape, entre 1305 et 1377), tous Français, ainsi que deux antipapes avignonais (provoquant le Grand Schisme qui devait durer 40 ans). Le Palais des Papes accueillera les Souverains Pontifes durant 70 ans.

Au début de la papauté d'Avignon, la France est gouvernée par Philippe le Bel, petit-fils de saint Louis, qui veut être le maître absolu de son pays. Il oblige tous les membres du clergé, évêques, prêtres et moines à payer des impôts comme le reste de la population. C'est à cette action que le pape Boniface VIII s'oppose furieusement en protestant avec énergie, si bien que l'entrevue entre lui et les délégués de Sa Majesté est si violente que le Saint-Père tombe malade, avant de mourir au bout de trois mois. Le roi Philippe fait lui-même élire le successeur de Boniface VIII qui lui restera soumis, devant ainsi s'installer dans la ville d'Avignon, ville d'empire à l'époque, mais tout près de la frontière française, qui était le Rhône. Le roi peut ainsi garder un regard sur le Souverain Pontife.

Ce sont les instances de sainte Catherine de Sienne qui convainquirent Grégoire XI de reprendre sa résidence à Rome même. Il y revint le 17 janvier 1377. Ce pape ne s'installa pas au Latran, résidence papale millénaire mais ruinée, mais au Vatican.

Listes des Papes d'Avignon Modifier

Les deux antipapes avignonais sont :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .