FANDOM


La place Saint-Pierre est le parvis de la basilique Saint-Pierre de Rome ; c'est une esplanade monumentale dessinée par le Bernin, qui donne sur la basilique et d'où l'on voit aussi les fenêtres de l'appartement pontifical (Palais apostolique). La foule des pèlerins y reçoit la bénédiction du Pape (chaque dimanche), y participe à l'audience hebdomadaire et à des célébrations liturgiques. La bénédiction solennelle Urbi et orbi est aussi généralement donnée ici.

Cette place correspond en partie à l'ancien cirque de Caligula, probable lieu du martyre de saint Pierre. L'obélisque qui l'orne se trouvait au milieu de ce cirque. De part et d’autre de l’obélisque, placé là au centre par Domenico Fontana en 1585, se trouvent les deux grandes fontaines du Bernin (1675) et de Maderno (1614).

Profonde de 320 m avec un diamètre en son centre de 240 m, cette place fut aménagée par le Bernin entre 1656 et 1667 (sous le pontificat d'Alexandre VII), avec deux parties :

  • une esplanade en forme de trapèze, délimitée par deux ailes rectilignes qui longent le parvis ; celle de droite contient l’escalier Royal, qui relie la place au Palais apostolique et que le Bernin considérait comme "la chose la moins mauvaise qu’il ait faite" (réalisé entre 1662 et 1666, il paraît plus long que ses 60 m grâce à des finesses de perspective)
  • une esplanade en forme elliptique, comprise entre les deux hémicycles d'une colonnade (avec 4 rangs de colonnes) ; une troisième aile couverte d'un portique était originellement prévue, pour fermer la place. En 1950, en perçant la via della Conciliazione, on réalisa une voie d’accès monumentale vers la basilique vaticane, qui modifia considérablement le projet du Bernin, tout en ayant des qualités réelles, y compris celle de contenir la foule lors des grandes cérémonies, pour lesquelles la place Saint-Pierre ne suffit plus.

L'explication donnée par le Bernin est la suivante : "Puisque l’église de Saint-Pierre est la mère de toutes les autres, elle devait avoir un portique qui montre précisément de vouloir recevoir à bras ouverts, maternellement, les catholiques pour les confirmer dans leur foi, les hérétiques pour les ramener dans l’Église et les infidèles pour les éclairer dans la vraie foi."

Le portique comprend 284 colonnes et 88 pilastres. La balustrade au-dessus du portique est couronnée de 140 statues de saints (hautes de 3,20 m) réalisées vers 1670 par des élèves du Bernin.

Le 13 mai 1981, c'est là qu'eut lieu, pendant une audience hebdomadaire, la tentative d'assassinat de Jean-Paul II.

De cette place, on voit le toit de la chapelle Sixtine, entre la basilique Saint-Pierre et le Palais apostolique. Pendant les conclaves, la foule se réunit sur cette place pour guetter la fumée blanche en cas d'élection qui sort par la cheminée installée dans la chapelle. L'Habemus Papam est ensuite proclamé du haut de la loggia des bénédiction, au milieu de la façade de la basilique.

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .