FANDOM


Géographie

Fichier:Québec Canada.png

Le Québec est une grande province du Canada. Elle se situe aux bords des États-Unis. Cette province est très vide pour tout l'espace qu'il y a. Le Québec fait trois fois et demi la taille de la France.

La capitale provinciale du Québec est une ville qui s'appelle aussi Québec.

Langue

On y parle français, mais pas le même français qu'en France; il y a un accent différent et le québécois peut sembler parfois plus proche de l'anglais. Quelques mots sont ainsi modifiés pour une sorte de français. Par exemple, le mot "luckeux" (qui signifie chanceux, qui a de la chance) vient du mot anglais "Luck" (qui signifie chance). D'autres sont tout simplement gardés comme à leur origine en anglais, mais sans l'accent anglais. A contrario, lorsque l'on en discute avec des vieux Canadiens, ils expliquent que ce sont les Français de l'hexagone qui sont bien plus qu'eux tombés dans le travers du franglais.

Gastronomie

Au Québec, on cultive surtout des fruits et pas vraiment d'autres choses, sauf les produits fournis par l'érable qui se cultivent aussi un peu partout au Canada. Les fruits qui sont les plus populaires sont les bleuets (ou myrtilles, cela veut dire la même chose), les fraises et les framboises. Les produits d'érable sont, quant à eux, le sirop d'érable, la tire d'érable (sève d'érable bouillie puis posée sur de la neige avant de l'enrouler autour d'un bâton) et le beurre d'érable avec lequel on peut produire plusieurs aliments.

Le Parti canadien, renommé « Parti patriote  » en 1826, est un parti politique libéral québécois de la première moitié du , qui défendait surtout les valeurs nationalistes et démocratiques de la classe moyenne des Canadiens francophones (dits « Canadiens français »). Il s'opposait à un seul autre parti, celui de la bourgeoisie anglophone (le Tory Party).

Contexte de son origine

Lorsque le parti émergea au début du XIXe, l'actuel Québec, qui était devenu une colonie française au XVIIe, puis britannique en 1763, s'appelait le Bas-Canada et était en majorité peuplé de Canadiens français.

Par ailleurs, la province était gouvernée :

Au bout du compte, le pouvoir était essentiellement partagé par les anglophones ou leurs proches, alors que les Canadiens francophones étaient les plus nombreux.

Son évolution

Le parti fut tout d'abord dirigé par l'avocat et journaliste Pierre Bédard. Celui-ci créa Le Canadien en 1806, une publication qui devint le porte-parole du parti et défendit des réformes afin que les Canadiens français soient mieux représentés.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .