FANDOM


m (1 version : wikikto est inactif depuis un an : il est donc temps d'en récupérer une bonne partie des ébauches)
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Catégorie:bible]]
+
Les '''Samaritains''' constituent un peuple sémite qui se sépara du Royaume de Juda (d'où viennent les [[juif]]s).
{{ébauche}}
 
Les '''Samaritains''' constituent un peuple sémite, branche du peuple [[hébreu]] qui sortit d'Egypte guidé par Moïse, et qui se sépara du Royaume de Juda (d'où viennent les [[juif]]s).
 
   
 
Pour les juifs, les samaritains sont politiquement des dissidents (ils ont créé le Royaume d'Israël et leur propre lignée royale) et religieusement des schismatiques (ils ont leur propre "montagne sainte" et ne reconnaissent pas le [[Temple]] de [[Jérusalem]]). Comme les juifs sadducéens (et à la différence des pharisiens), ils ne reconnaissent comme livres canoniques que le [[Pentateuque]] (les cinq livres de la Loi de Moïse) dans l'[[Ancien Testament]].
 
Pour les juifs, les samaritains sont politiquement des dissidents (ils ont créé le Royaume d'Israël et leur propre lignée royale) et religieusement des schismatiques (ils ont leur propre "montagne sainte" et ne reconnaissent pas le [[Temple]] de [[Jérusalem]]). Comme les juifs sadducéens (et à la différence des pharisiens), ils ne reconnaissent comme livres canoniques que le [[Pentateuque]] (les cinq livres de la Loi de Moïse) dans l'[[Ancien Testament]].
Ligne 6 : Ligne 6 :
   
 
Il existe encore de nos jours des descendants des Samaritains, qui ne se considèrent pas comme juifs et procèdent à leurs propres rites sur le mont Garizim, en Samarie. Une partie de cette communauté vit sur la terre ancestrale, l'essentiel des autres vit aux Etats-Unis d'Amérique.
 
Il existe encore de nos jours des descendants des Samaritains, qui ne se considèrent pas comme juifs et procèdent à leurs propres rites sur le mont Garizim, en Samarie. Une partie de cette communauté vit sur la terre ancestrale, l'essentiel des autres vit aux Etats-Unis d'Amérique.
  +
[[Catégorie:bible]]

Version actuelle en date du août 26, 2016 à 06:58

Les Samaritains constituent un peuple sémite qui se sépara du Royaume de Juda (d'où viennent les juifs).

Pour les juifs, les samaritains sont politiquement des dissidents (ils ont créé le Royaume d'Israël et leur propre lignée royale) et religieusement des schismatiques (ils ont leur propre "montagne sainte" et ne reconnaissent pas le Temple de Jérusalem). Comme les juifs sadducéens (et à la différence des pharisiens), ils ne reconnaissent comme livres canoniques que le Pentateuque (les cinq livres de la Loi de Moïse) dans l'Ancien Testament.

La Samarie est située au sud de la Galilée et au nord de la Judée. Jésus traversa à plusieurs occasions cette terre honnie des juifs mais ne dédaigna pas de parler aux Samaritains, surmontant de très forts préjugés. Le dialogue avec la Samaritaine au puits est célèbre, tout comme la parabole du bon Samaritain. De cette parabole provient d'ailleurs l'expression commune du "bon samaritain" (et, en Suisse romande, l'expression "samaritain" pour parler des secouristes).

Il existe encore de nos jours des descendants des Samaritains, qui ne se considèrent pas comme juifs et procèdent à leurs propres rites sur le mont Garizim, en Samarie. Une partie de cette communauté vit sur la terre ancestrale, l'essentiel des autres vit aux Etats-Unis d'Amérique.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .