FANDOM


Sitting Bull (né en mars 1831 - mort le 15 décembre 1890) est un chef de tribu des Sioux. Il est un des résistants contre l'armée américaine entre 1860 et 1890. Il est aussi un homme-médecine (c'est-à-dire connaissant les maladies et les soins). Son nom d'origine Tatanka Iyotake signifie en langue sioux « bison mâle qui se roule dans la poussière ».

BiographieModifier

Il est né dans le Dakota du Sud. Dans son enfance il prenait son temps avant de répondre à une question. Il a tué son premier bison à l'âge de dix ans. En 1868, à 37 ans, il accepte le déplacement de son peuple prévu au traité signé avec les blancs.

Après la rupture du traité provoqué par les États-Unis, il dirige la révolte sioux. Il est rejoint par des tribus cheyennes et, ensemble, ils anéantissent sous sa direction l'armée du général Custer à la bataille de Little Big Horn le 25 juin 1876. Les commandants étaient d'autres chefs sioux comme Crazy Horse, car en tant qu'homme médecine, Sitting Bull ne pouvait pas commander la guerre. Poursuivi par l’armée américaine, il s’enfuit au Canada. Sitting Bull et son peuple se rendent en 1881 dans le Dakota du sud. Il est emprisonné, puis participe à des spectacles de Buffalo Bill en 1885 aux États-Unis et au Canada. Il passe les dernières années de sa vie dans la réserve de « Great River » au Dakota.

Le 15 décembre 1890 son fils « Pied de corbeau » et lui meurent assassinés par des membres de la police indienne venus l'interroger sous prétexte de résistance.

CitationModifier

Lorsque la dernière goutte d'eau sera polluée, le dernier animal chassé et le dernier arbre coupé, l'homme blanc comprendra que l'argent ne se mange pas.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .