FANDOM


Mot quasiment tombé en désuétude, une tourne-feuille désignait une personne chargée de tourner les pages de partition d'un pianiste de concert.

De nos jours, cette expression est candidate, toute comme liseuse, à la traduction du mot anglais e-reader : appareil léger et autonome permettant de stocker des centaines de livres sous format numérique et de les lire avec un certain confort d'utilisation.

De façon plus générale, et donc au-delà des e-readers, lecture numérique sur des supports tels que les smartphones qui ne sont pas dédiés qu'à la lecture d’œuvres littéraires.

Genre et prononciation Modifier

D'un encombrement comparable, on dit ma et non mon Game-boy et il est donc probable que le féminin prédomine puisque le masculin concernerait plutôt le contenu (le livre lu) que le contenant.

Il est moins probable que la prononciation actuelle en trois syllabes passe à deux sans que l'orthographe devienne nécessairement tourn'feuille.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .