FANDOM


La Via Podiensis est l'un des quatre chemins contemporains qualifiés d'historiques du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle qui traversent la France et mènent jusqu'au-delà des Pyrénées.

Le nom Podiensis se réfère à la ville du Puy-en-Velay, ville de pèlerinage elle-même et dont il est dit à tort qu'elle était un point de rassemblement des pèlerins venus de l'Est de la France, de l'Allemagne, de la Suisse, etc. Cependant aucune recherche historique n'a pu établir la moindre preuve de rassemblement de pèlerins au Puy pour partir à Compostelle. Il s'agit d'une légende contemporaine.

Dans les années 1990, l'association Rhône-Alpes des amis de saint Jacques a pris l'initiative de tracer un chemin de Genève, au Puy, appelé Via Gebennensis, qui fut homologué comme GR 65 en 1998. Ainsi est assuré un itinéraire unitaire sûr et balisé, le plus souvent sur des chemins anciens, entre la via Podiensis et la voie jacquaire qui traverse la Suisse et des régions au-delà. L'appellation même "Via Gebennensis", répandue et correcte en latin médiéval, est moderne.

De Genève jusqu'à Pampelune, en passant par le Puy, les viae Gebennensis et Podiensis sont balisées en tant que "GR 65". Le premier tronçon de ce GR a été tracé et balisé dans les années 1970.

La Via Podiensis est rejointe par la Via Turonensis et par la Via Lemovicensis au lieu-dit "Gibraltar" près de Saint-Palais http://www.sentiersdefrance.fr/pdf/C255-CO_fr11.pdf au pied des Pyrénées. Ces trois chemins n'en font qu'un et traversent les Pyrénées par le col de Roncevaux. Le quatrième chemin historique, la via Arelatensis, rejoint les trois premiers près de Puente la Reina. De là part le Camino Francès.

BibliographieModifier

  • Denise Péricard-Méa, Les Routes de Compostelle, Paris, Gisserot, 2002,réd. 2006, ISBN 9 782877 476720.

LiensModifier

  • Le Puy-en-Velay capitale européenne, 25e anniversaire des Itinéraires culturels [1]
  • Le Puy Compostelle, une affaire qui marche [2]
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .