FANDOM


La Via Turonensis ("chemin de Tours" en latin) est la partie du chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, qu'empruntent les pèlerins du Nord de la France et en provenance de Belgique, des Pays-Bas, ... ; elle passe par Tours. On dit généralement qu'au Moyen-Âge, le lieu de rassemblement était l'église Saint-Jacques-de-la-Boucherie à Paris mais cette affirmation n'a jamais été validée. Cette église était elle-même un lieu de pèlerinage. Ensuite, ce chemin, qui part de Bruxelles et en deçà, passe par Chartres ou Orléans, Poitiers, puis Blaye ou Bordeaux.

Au-delà des Pyrénées, la via Turonensis se prolonge dans le Camino Francés.

Ce chemin est l'un des quatre que décrit Aimery Picaud (livre V du Codex Calixtinus). Il rejoint la via Podiensis et la via Lemovicensis en un lieu appelé « Gibraltar » (Saint-Palais, Pyrénées Atlantiques) puis traverse les Pyrénées par le col de Roncevaux. Ces trois chemins sont rejoints par la via Arelatensis à Puente la Reina, en Espagne.

Itinéraire de la via TuronensisModifier

...

  • Étampes, la ville aux quatre églises avec sa rue saint Jacques la traversant d'est en ouest

...

  • Orléans, Cathédrale Sainte Croix d'Orléans
  • Beaugency
  • Blois
  • Amboise
  • Tours tombeau de saint Martin sur lequel les jacquets se recueillent afin d'avoir la protection de ce grand saint pour la suite de leur pèlerinage.
  • Sainte-Catherine de Fierbois
  • Chatellerault
  • Ligugé
  • Lusignan
  • Saint Jean d'Angély
  • Saintes
  • Bordeaux

...

  • Gibraltar près de Saint-Palais (convergence avec la via Podiensis et la via Lemovicensis, balisage "GR 65")
  • Saint-Jean-Pied-de-Port
  • Roncevaux (frontière avec l'Espagne)
  • Pampelune (fin du balisage "GR 65")
  • Puente la Reina (convergence avec la via Arelatensis)
  • suite de l'itinéraire, par le Camino Francés
  • Santiago de Compostella

Variante depuis Paris en passant par ChartresModifier

  • ...
  • Chartres
  • ...
  • Jonction à Tours, voir ci-dessus pour la suite.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .