FANDOM


Imitant la Vierge Marie, les vierges consacrées sont des religieuses s'abstenant de toute relation sexuelle pour se consacrer totalement à Dieu. Elles deviennent "épouses du Christ" et annoncent, par leur état de vie, celui du Royaume des Cieux.

Cette qualité est mentionnée dans le martyrologe (liste des saints) qui précise si la sainte ou la bienheureuse est "vierge" (et le cas échéant, martyre, docteur de l'Eglise, etc.).

Depuis les origines du christianisme, il y a parmi les religieuses des "vierges" et aussi des "veuves". Les unes et les autres s'abstiennent de l'union conjugale et font voeu de chasteté.

Dans le christianisme, religion du pardon et religion spirituelle, la virginité n'est pas une condition pour la vie religieuse (ou sacerdotale) : ce qui compte d'abord n'est pas l'état charnel mais l'état spirituel (qui rejaillit sur le reste), et donc la virginité du cœur (le sacrement de la réconciliation (et la pénitence qu'il implique) redonne cette "virginité").

Cette "virginité du cœur" se traduit par la chasteté : elle est l'objet d'un voeu chez les religieux et est requise chez tous les chrétiens, qu'ils soient prêtres ou qu'ils soient des laïcs mariés ou célibataires. Significativement, tout en exaltant la virginité consacrée, l'Eglise ne fait pas des voeux religieux un sacrement, à la différence du mariage. Il n'y a pas dévalorisation ou survalorisation, mais des états de vie distincts qui correspondent à des vocations et aussi à des points de vue différents.

Sauf la Vierge Marie (Immaculée Conception) et son Fils, tous les hommes ont été atteints pas le péché originel. C'est le baptême qui leur a donné une véritable pureté d'enfants de Dieu.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .